VILLAS, CHÂTEAUX ET MAISONS FORTES EN GUYENNE : L’HABITAT DES ÉLITES DE L’ÉPOQUE ROMAINE À NOS JOURS 72e congrès de la FHSO

Ce LXXIIe Congrès de la Fédération Historique du Sud-Ouest se déroulera les 19 et 20 octobre 2019 à Bazas, à l’invitation des Amis du Bazadais. Pour ce retour dans un territoire où nous n’étions pas revenus depuis mai 1970, il nous a semblé très intéressant de travailler sur les châteaux et les maisons fortes qui, de la vallée du Ciron aux vallonnements du Sauternais, se rencontrent si fréquemment dans la région. Comme nous souhaitons nous adresser à toutes les pé- riodes historiques, c’est bien à l’habitat des élites dans sa globalité que sera consacré ce colloque, depuis les villas gallo-romaines jusqu’aux chartreuses si fréquentes en Bordelais comme en Périgord. Les aspects suivants seront plus particulièrement envisagés : – La diversité de l’habitat dans son architecture depuis les fortifications médiévales jusqu’aux maisons de plaisance. – Les demeures des élites comme reflet des hiérarchies sociales et comme élément essentiel dans les stratégies d’ascension sociale. – Les utilisations de la demeure : le château d’apparat, le château viticole, le château-prison, le lieu de villégiature… – La vie quotidienne au château : la chasse, les plaisirs mondains, les repas, le château lieu de création… – Le lien avec la ville, la demeure des élites comme lieu de diffusion de la nouveauté dans les campagnes. – La patrimonialisation des demeures : la sauvegarde, les restaurations, le château comme palimpseste architectural.

Retrouvez ici le programme de cette manifestation



Citer ce billet
Caroline Le Mao (2019, 25 octobre). VILLAS, CHÂTEAUX ET MAISONS FORTES EN GUYENNE : L’HABITAT DES ÉLITES DE L’ÉPOQUE ROMAINE À NOS JOURS 72e congrès de la FHSO. FHSO. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oq6f

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.