In Memoriam Pierre Guillaume

Le 72e Congrès de la Fédération Historique du Sud-Ouest à Bazas s’était déroulé sans la silhouette familière de son président d’honneur Pierre Guillaume qui, bien qu’ayant quitté la Présidence il y a dix ans, revenait pour tous les Congrès en raison d’un profond attachement aux sociétés savantes et pour nous livrer des réflexions toujours judicieuses et volontiers décapantes. Le signe était mauvais car nous le savions alité à la suite d’une fracture de la jambe.

Cette nuit du 26 octobre 2019, Pierre Guillaume s’en est allé. La communauté des historiens bordelais perd ici un de ses plus brillants représentants. Ancien élève de l’école normale de Saint-Cloud, agrégé d’histoire, Professeur émérite à l’université Bordeaux Montaigne, il était aussi à l’aise dans les grandes synthèses que dans les travaux de recherche. Esprit très mobile portant un regard volontiers acéré sur ses semblables, toujours libre dans ses convictions et novateur dans ses conclusions, son regard nous manquera à tous. Je garde pour ma part un souvenir très ému de l’excellent historien qu’il était. Son précis de démographie historique rédigé avec Jean-Pierre Poussou passionna le jeune étudiant que j’étais car il dévoilait tous les mystères de la discipline. Beaucoup plus tard, professeur de Khâgne, j’eus bien souvent recours à deux livres remarquables : Le monde colonial au XIXe-XXe siècles publié chez Armand Colin et la société française au XXé siècle chez Masson. Beaucoup plus que des synthèses, ces deux ouvrages révèlent l’ampleur des visions de Pierre Guillaume.

Il n’avait pas hésité en 2009 à me solliciter pour assurer sa succession à la tête de la Fédération Historique car il faisait partie de ce petit nombre d’universitaires qui n’hésitent pas à faire appel aux nouvelles générations. Il revint systématiquement dans nos réunions sans jamais entraver mon action, bien au contraire. Pierre Guillaume n’était pas de ceux qui quittent le navire.

Jusqu’à son dernier souffle, il n’aura jamais cessé d’écrire car il savait que le plaisir du texte est notre refuge qui nous permet à tous de travailler de manière jubilatoire loin des tracas du quotidien. Sa thèse d’Etat, ouvrage remarquable, portait sur La population bordelaise au XIXe siècle et je lui avais confié en co-rédaction avec Sylvie les deux derniers chapitres de l’Histoire de Bordeaux qui vient à peine de sortir aux Presses universitaires de Rennes et qu’il aura eu le temps de voir. Comme un signe intellectuel fort qui nous lie désormais… Une boucle qui se boucle, une porte qui se ferme et nous pensons avec émotion à Sylvie compagne de tous les instants, à ses filles et à ses petits-enfants dont il était fier auxquels nous adressons nos très sincères condoléances. Adieu Pierre, tu es toujours parmi nous car il nous reste tes livres et tes articles….

Michel Figeac

Président de la Fédération Historique du Sud-Ouest

Président de la Société Historique de Bordeaux

VILLAS, CHÂTEAUX ET MAISONS FORTES EN GUYENNE : L’HABITAT DES ÉLITES DE L’ÉPOQUE ROMAINE À NOS JOURS 72e congrès de la FHSO

Ce LXXIIe Congrès de la Fédération Historique du Sud-Ouest se déroulera les 19 et 20 octobre 2019 à Bazas, à l’invitation des Amis du Bazadais. Pour ce retour dans un territoire où nous n’étions pas revenus depuis mai 1970, il nous a semblé très intéressant de travailler sur les châteaux et les maisons fortes qui, de la vallée du Ciron aux vallonnements du Sauternais, se rencontrent si fréquemment dans la région. Comme nous souhaitons nous adresser à toutes les pé- riodes historiques, c’est bien à l’habitat des élites dans sa globalité que sera consacré ce colloque, depuis les villas gallo-romaines jusqu’aux chartreuses si fréquentes en Bordelais comme en Périgord. Les aspects suivants seront plus particulièrement envisagés : – La diversité de l’habitat dans son architecture depuis les fortifications médiévales jusqu’aux maisons de plaisance. – Les demeures des élites comme reflet des hiérarchies sociales et comme élément essentiel dans les stratégies d’ascension sociale. – Les utilisations de la demeure : le château d’apparat, le château viticole, le château-prison, le lieu de villégiature… – La vie quotidienne au château : la chasse, les plaisirs mondains, les repas, le château lieu de création… – Le lien avec la ville, la demeure des élites comme lieu de diffusion de la nouveauté dans les campagnes. – La patrimonialisation des demeures : la sauvegarde, les restaurations, le château comme palimpseste architectural.

Retrouvez ici le programme de cette manifestation

AAC Villas, châteaux et maisons fortes en Guyenne: l’Habitat des élites de l’époque romaine à nos jours

Ce LXXIIe Congrès de la Fédération Historique du Sud-Ouest se déroulera les 19 et 20 octobre 2019 à Bazas, à l’invitation des Amis du Bazadais. Pour ce retour dans un territoire où nous n’étions pas revenus depuis mai 1970, il nous a semblé très intéressant de travailler sur les châteaux et les maisons fortes qui, de la vallée du Ciron aux vallonnements du Sauternais, se rencontrent si fréquemment dans la région. Comme nous souhaitons nous adresser à toutes les périodes historiques, c’est bien à l’habitat des élites dans sa globalité que sera consacré ce colloque, depuis les villas gallo-romaines jusqu’aux chartreuses si fréquentes en Bordelais comme en Périgord.

Continuer la lecture de AAC Villas, châteaux et maisons fortes en Guyenne: l’Habitat des élites de l’époque romaine à nos jours

FHSO

Le présent carnet est le blog de la fédération historique du Sud-Ouest.
Fondée en 1948 par des professeurs de l’Université de Bordeaux III, Charles Higounet, Yves Renouard et Robert Etienne, la Fédération Historique du Sud-ouest rassemble les sociétés historiques des cinq départements de l’Aquitaine, la Dordogne, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques. Dans l’esprit du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, elle a pour vocation de rapprocher les universitaires, les étudiants et les membres des sociétés savantes passionnées d’Histoire. Cette Fédération répond chaque année à l’invitation d’une société fédérée pour la réalisation du Congrès annuel. Celle-ci se charge de l’organisation matérielle de la manifestation, tandis que le bureau de la Fédération rassemble les actes et publie tous les textes à condition que soit respectée la règle absolue de l’originalité de la communication. Dans cet univers de convivialité, toutes les périodes historiques sont systématiquement explorées. Le deuxième objectif que s’est donné la FHSO est la publication de livres, particulièrement les thèses de jeunes chercheurs, qu’elle porte à la connaissance d’un lectorat large et érudit.
Ce blog est conçu comme un instrument de liaison entre les sociétés membres et une vitrine des activités de la fédération. Il présentera la fédération, ses statuts, son catalogue de publication, les argumentaires des colloques, les actualités de la fédération et des sociétés membres.

Lettre d’information de la Société Historique et Archéologique du Périgord

 Mercredi 5 septembre 2018 –
Séance mensuelle à la médiathèque Pierre-Fanlac(Périgueux), amphithéâtre Jean-Moulin, à 14 heures    
Assemblée générale extraordinaire   
Les dessins et relevés archéologiques de l’antiquaire périgourdin Joseph de Mourcin, par Thierry Baritaud   
Le Dr Louis Capitan, patron de Henri Breuil et Denis Peyrony, par Gilles et Brigitte Delluc   
Le canton d’Excideuil pendant la Grande Guerre. Quelques aspects, par Jacqueline Desthomas, Michel Deléron, André Mazin et Alain Vaugrenard 

Notre bibliothèque
La bibliothèque constitue le trésor de la SHAP. Depuis 1874, par achats, dons, legs, échanges, des milliers d’ouvrages et documents ont été rassemblés.Actuellement, la bibliothèque c’est plus de 600 mètres linéaires soit environ 30 mètres cubes !La vente de l’immeuble principal nous oblige à déménager la bibliothèque pour rejoindre un bâtiment fonctionnel, toujours au 18 rue du Plantier et en gardant l’intégralité des collections.Ce déménagement et l’utilisation d’un nouveau logiciel de gestion de la bibliothèque nous conduiront à réaliser un inventaire complet, en particulier pour les périodiques.Le nouveau catalogue pourra être mis en liaison avec celui de la médiathèque Pierre Fanlac ou avec des bibliothèques universitaires, ce qui ouvrira notre Compagnie vers les curieux et les chercheurs.Dans quelques mois, après l’aménagement du local et de nombreuses heures de travail pour les bibliothécaires et les bénévoles qui se manifesteront, les transformations déboucheront sur une importante mise en valeur du patrimoine de la SHAP.
Déstockage de bulletins
Chers amis, chers collègues, De nombreux bulletins de notre société sont à vendre à un euro l’unité.
Profitez vite de ce tarif exceptionnel pour compléter votre collection ou faire découvrir nos publications à vos amis !
Attention, durée limitée…
Renseignements au 05 53 06 95 88 ou shap24@yahoo.fr
Le président assure une permanence le premier mercredi de chaque mois de 10h à 12h au siège de notre société, 18 rue du Plantier, pour répondre aux éventuelles questions relatives à l’évolution de notre Société (prochaine permanence : 5 sept 2018).

– Vente de livres et de bulletins à petit prix les vendredis de 14h à 16h30, le premier mercredi de chaque mois de 10h à 13h30.

Programme 2018 2019 de la société des Sciences Lettres et Arts d’Agen

L’exposition Agen Médiéval, de la cité des martyrs à la république communale a été conçue par un comité scientifique ainsi que des spécialistes dont quatre membres de cette Société Académique : Messieurs Pierre Simon, Hervé Bouillac, Jean-Luc Moreno et Francis Stephanus.

Nous vous proposons dès la rentrée de septembre un calendrier d’interventions riches et approfondies sur cette exposition.

Cycle de conférences :

–          Manuscrits Médiévaux, par Maxence Hermant, conservateur des Manuscrits de la Bibliothèque Nationale de France au Musée, le dimanche 16 septembre (Journées du Patrimoine 2018), 15h30,  gratuit.

–          La fabrique des images dans le Livre des Coutumes, par Tom-Loup Roux, historien, spécialiste du Livre des Coutumes, au musée, le samedi 29 septembre, 15h30, tarif conférence.

–          Chapiteaux voyageurs, par Céline Brugeat, historienne de l’art médiéval, au musée,le samedi 20 octobre, 16h, tarif conférence.

–          Le sens des images dans le Livre des Coutumes, par Tom-Loup Roux, historien, spécialiste du Livre des Coutumes, le samedi 27 octobre, 15h30, tarif conférence.

Cycle FOCUS (présentation d’une œuvre de l’exposition en 30 minutes) à l’église des Jacobins, tarif entrée visite libre 7€:

–          Le samedi 08 septembre à 15h avec Adrien Enfedaque, conservateur du patrimoine du Musée des Beaux-Arts d’Agen

–          Le samedi 22 septembre à 15h avec Nathalie Lacroix, médiatrice culturelle

–          Le samedi 06 octobre à 15h avec Emilie Breuillé, médiatrice culturelle

–          Le samedi 20 octobre à 15h avec Céline Brugeat, historienne de l’art médiéval

–          Le samedi 03 novembre à 15h avec Jean-Luc Moreno, administrateur de l’Académie des sciences, lettres et arts d’Agen et de l’Association des archéologues de Lot-et-Garonne

–          Le samedi 17 novembre à 15h avec Francis Stephanus, administrateur de l’Association des archéologues de Lot-et-Garonne. Vice-président d’Arimage, les Amis du musée des Beaux-Arts d’Agen

Nous vous espérons nombreux à ces conférences et présentations !

Programme 2018 du Musée des Beaux Arts

Mesdames, Messieurs, chers Amis,

Nous profitons de ces quelques jours de vacances pour vous annoncer nos prochaines manifestations et évènements.
A vos agendas :
Exposition à ne pas manquer :
Philippe Mohlitz Pilleur de rêves, jusqu’au 4 juin 2018, musée des Beaux-Arts salle des actualités, aile sud. Cette exposition de gravures offre une immersion en noir et blanc dans l’espace très personnel de Mohlitz.
Visite commentée de l’exposition Philippe Molitz le samedi 28 avril avec Isabelle Beccia, rendez-vous Musée des Beaux-Arts, aile Sud à 10h45, réservations par courriel
Conférences du mois d’avril 2018
6 avril, La Correspondance de Vincent Van Gogh avec Nienke Bakker, conservateur au musée Van Gogh d’Amsterdam
13 avril, Les Fastes de Chantilly, avec Mathieu Deldicque, conservateur au musée Condé de Chantilly

20 avril, La Naissance de la peinture moderne de VanEyck à à Bellini et Antonello da Messine avec Philippe Poussou professeur émérite, université Paris-Sorbonne

27 avril, So Britich, la collection de peintures britanniques du Musée des Beaux-Arts, avec Sandra Buratti Hasan, conservateur au musée des Beaux-Arts de Bordeaux

Lundi 23 avril conférence exceptionnelle à 18h, Athénée amphithéâtre Wrésinsky, avecLaurent Croizier VANHAL, MOZART et la vie musicale à Prague et à Vienne au 18e siècle, en lien avec le magistral concert qui sera donné le 3 mai à 20h30 à la Cathédrale de Bordeaux : STABAT MATER de Jean-Baptiste Vanhal
avec Les Demoiselles de la Maîtrise de Bordeaux, sous la direction de Denis Duffaure
Tarif du concert : 10€ pour les adhérents à la Société des Amis, billetterie ouverte et « en ligne » :
https://www.facebook.com/events/2063761690580019/
https://www.weezevent.com/stabat-mater-vanhal le code de réduction à appliquer est : amba0305
Réservation : 05 35 54 48 28

La conférence de Laurent Le Bon est programmée pour le vendredi 4 mai. 
 Amis du Musée des Beaux-Arts
20 cours d’Albret BP 70038 – 33026 Bordeaux cedex
E-mail : amis@amis-musees-bordeaux.com
Site internet : http://www.amis-musees-bordeaux.com
Gratuit pour les adhérents à la Société
Pour les non-adhérents : 6€ et 2€ pour les jeunes de – de 28 ans
Tel 05 56 08 80 24 / 06 65 67 58 18